Les Jardins de La Lavière
Sophrologue et Herboriste à Montferrier

La Mélisse

Mes articles

Melissa officinalis L. Lamiaceae

Mise en valeur en premier par les médecins arabes, ce n’est qu’au XVIIème siècle que les médecins français vantaient ses vertus.

 

Bien qu’assez rare, elle est répartie sur l’ensemble du territoire. Elle aime les endroits frais et ombragés.

C’est une plante herbacée vivace qui s’élève jusqu’à 70cm de hauteur. Sa feuille ressemble à la fois à celle de l’Ortie et de la Menthe. Sa tige dressée porte des feuilles ovoïdes crénelées et dentelées. Cette tige est quadrangulaire et ses feuilles sont opposées décussées (voir l’article sur l’Agastache).

Ses fleurs blanches à rosées se logent à l’aisselle de ses feuilles. Ses racines se glissent dans le sol avec aisance.

Si vous avez un doute, froissez ses feuilles son parfum citronné et frais est caractéristique.

Attention au jardin, elle a vite fait de prendre ses aises…

Canalisez-la, divisez-la et plantez-la près de la terrasse, elle repousse les mouches et les moustiques.

Personnellement je l’intègre dans mes jardinières sur les fenêtres des chambres. 

 

Pour la petite histoire, j’ai bien failli ne plus utiliser cette plante car je ne parvenais pas à la voir dans son milieu naturel. Durant nos stages à travers la France, mes camarades de promo s’en amusaient beaucoup. C’était devenu un challenge :

      - « Véro, il y a de Mélisse parmi nous ! »

Et Véro ne voyait jamais la Mélisse. Si bien que je me suis dit : 

  • « Si cette plante ne veut pas que je la vois, je ne dois pas l’utiliser » 

Un jour en descendant de ma voiture sur un parking de supermarché, la Mélisse m’a sauté aux yeux dans un endroit improbable. Il aurait été vraiment dommage de se passer de cette petite merveille.

Elle est constituée de 0.05% à 0.30% d’huile essentielle, plus de 78 composés dont 70% sont composés de citronellal, citral et de flavonoïdes, triterpène, acide cafeïque….

 

Cette petite plante est un trésor tant en gourmandise, une infusion froide est très désaltérante grâce à son parfum subtilement citronné, que pour ses vertus médicinales.

Pensez à elle pour les boissons de l’été : mettez quelques branches dans une carafe d’eau au réfrigérateur et dégustez très frais…c’est un régal !

On la surnomme « Plante de l’équilibre »
La mélisse a une action sur la sphère cérébrale

C’est une sédative du système nerveux. Elle a son utilité en cas de troubles nerveux, les nervosités, les sommeils agités, céphalées, la dépression.

 

La fameuse « eau de Mélisse » ou « eau des Carmes » des Carmélites aux pieds nus

Elle ramenait les Dames de la cour de France de leurs évanouissements, de leurs crises de nerfs et d’hystérie 

Elle soulage les premières nausées annonciatrices d’un heureux évènement.

Elle facilite le coucher des jeunes enfants.

Elle calme, les maux de têtes hépatiques. 

Calme les ovaires en construction. Elle libère le petit bassin. Elle est progestérone like.

Elle calme les palpitations.

C’est une grande digestive, elle calme l’acidité gastrique, les crampes et petits dérangements.

Elle stimule la production de bile

*on la dit hypothyroïdienne si on l’utilise à long terme. L’acide rosmarinique qu’elle contient peut se lier au TSH (hormone thyroïdienne) et bloquer l’activité de la glande thyroïdienne.

 

On  récolte ses feuilles de préférence avant sa floraison bien que Cazin préfère utiliser la sommité fleurie. A faire sécher suspendue ou en feuilles à feuilles …Je vous conseille de visionner la vidéo sur la récolte et le séchage.

 

1 CS/ Tasse infuser 10mn à couvert à consommer 2 h après le repas.

Son huile essentielle est un anti-viral notamment contre l’herpès. Antispasmodique, sédative, apaisante. L’huile essentielle de Mélisse est sans aucun doute une des huiles les plus efficaces pour tous les problèmes de nervosité, les troubles du sommeil, l’anxiété. Je la préconise dans le sevrage tabagique. Toujours en synergie avec d’autres huiles essentielles car elle est très chère.

Une Goutte d’huile essentielle de Mélisse dans une cuillère à café de miel est très efficace pour faciliter les endormissements difficiles.

Je privilégie l’huile essentielle de Mélisse en olfactothérapie, elle très efficace pour les nausées et l’apaisement.

Contrairement à son utilisation en infusion, l’huile essentielle de Mélisse ne s’utilise ni chez la femme enceinte ni chez l’enfant

C’est une huile vraiment chère, environ 70 euros les 5ml ! 

Si vous trouvez une HE de Mélisse pas chère ne l’achetez pas !

 

Pour les enfants, préférez l’hydrolat dans le bain, ou après le bain en massage tout doux.

Pensez-y aussi pour les peaux matures et atopiques, il adoucit, apaise les irritations. 

C’est l’indispensable de l’après plage !

Pensez-y aussi pour les yeux rouges après la piscine. En compresse ou en rinçage, douceur garantie.

Recette du vin de Mélisse*

50gr de Mélisse macérées dans 1L de bon vin blanc pendant 48H et sucrer à votre convenance avec un sucre de canne. Prendre 2 CS en cas de besoin.

Servi frais dans un verre à Porto c’est pas mal aussi….

 

Il parait que bu avec son amoureux ou son amoureuse,

 le Vin de Mélisse scelle un amour éternel.

*A boire avec modération

 

Cet article ne peut en aucun cas se substituer à une prescription ou à un avis médical


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.