Mes articles

L'agastache foeniculum
Lamiaceae, (Pursh) kuntze
Agastache fenouil, Grande Hysope, Hysope anisée

C’est vrai, cette plante n’est pas une indigène.à la France.
Alors si je vous en parle c’est qu’elle a quelque chose cette plante.                                 
 
Elle vient d’Amérique du Nord, elle a été introduite pour ses qualités mellifères et ornementales.
D’autres Agastaches poussent Asie.
 
Vous l’avez remarqué, l’Hysope revient souvent dans ses appellations vernaculaires et pour cause outre une légère ressemblance, elle a en revanche des propriétés très proches de celles de Hyssopus officinalis.
 
Taxonomie :
 
L’Agastache est une dicotylédone
 
                                           Classification
Règne Plantae
Embranchement Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Lamiales
Famille Lamiceae
Genre Agaspache
Espèce foeniculum
Description botanique
 
C’est une vivace, herbacée avec une durée de vie d’environ 3 ans.
Elle peut atteindre 1.20m
Sa tige est carrée et glabre
 

Elles sont opposées, décussées et pétiolées.

Froissées, elles dégagent un parfum anisé, mentholé et de Bergamote.

 

Son inflorescence en épi est composée de nombreuses fleurs mauves avec des bractées bleutées pour les espèces sauvages, les cultivars peuvent varier du bleu, rose, parme au blanc.

Le calice est tubulaire droit tout comme la corolle. Les lèvres supérieures sont bilobées, les lèvres inférieures sont trilobées.

L’androcée a quatre étamines très saillantes, deux postérieures plus longues que les deux inférieures qui sont montantes. Les anthères sont biloculaires.

Le gynécée a deux carpelles soudés chacun subdivisé en deux loges séparées par deux fausses cloisons donnant des fruits tétrakènes.

Les racines sont traçantes.

 

 

Culture :

Sa culture est facile, c’est une plante peu exigeante pourvu qu’elle soit en plein soleil dans un sol perméable et ordinaire.

Elle résiste bien aux maladies et aux ravageurs sauf aux limaces quand elle est jeune.

Laissez lui de la place car elle peut s’étaler jusqu’à 80cm de large. Il faut pincer quelques sommités pour qu’elle se ramifie.

Pensez à récolter les fines graines dès septembre car elle ne vit que 3 ans.

Elles sont opposées, décussées et pétiolées.

Froissées, elles dégagent un parfum anisé, mentholé et de Bergamote.

Agastache anisée, Agastache Hysope, Agastache foeniculum

Usages et propriétés :

Agastache vient du Grec « aga » qui signifie « abondant » et de « stakys » qui signifie « épi »

Les Indiens d’Amérique du Nord l’utilisaient contre la fièvre et les refroidissements.

L’estragol contenu dans la plante lui donne son goût anisé, composant que l’on retrouve dans l’estragon et dans l’Anis.

Le pachypodol est un composant unique à tous les genres d’Agastache. Il serait pour beaucoup dans les propriétés de la plante.

-Expectorante, antitussive, béchique on pense à elle pour les rhumes les refroidissements, les angines et les otites.

- Anti-nauséeuse, digestive, carminative, antispasmodique, adoucit les maux d’estomac : Elle sera utile pour tous les bobos du digestif et en cas de diarrhée aiguë

 

- Anti-inflammatoire, sédative.

 

- En usage externe elle soulage les coups de soleil, les brûlures superficielles, les piqûres d’insectes et les égratignures. En cataplasme ou en compresse 

On l’associe à la mélisse, à la Verveine officinale, à la Verveine odorante, à la racine de Pissenlit, à la Lavande officinale…pour le digestif ou le sédatif

Pour le respiratoire elle fait alliance avec l’Origan, le Reine des Prés, l’Hysope, la Mauve ou encore la Primevère officinale.

On utilise les fleurs et feuilles récoltées de juin à septembre et séchées à l’ombre.

 

Son huile essentielle est un antispasmodique et antalgique puissant.

Attention au méthylchavicol est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux personnes sous neuroleptiques.

 

Dans la cuisine

 

Enfin utilisez-là sans hésitation dans votre cuisine. Elle fera des merveilles dans les entremets, salades fruits mais aussi dans les vinaigrettes et sauces estivales, dans les boissons avec ou sans alcool et pourquoi pas capturer ses fleurs dans des glaçons effet garantis !

 

Courgette en gratin à l’Agastache

Faire un gratin classique ajouter quelques feuilles d’Agastcahe dans votre crème juste avant d’enfourner et régalez-vous !

 

 

En aucun cas l’usage des plantes ne peut se substituer à une prescription médicale


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.